Un temps à mettre un van dehors ! 5 petits plaisirs de la vanlife printanière.



C'est un truc qui met tout le monde d'accord : les premiers rayons de soleil printaniers c’est déjà l’été ! Et il ne faut pas beaucoup se forcer pour sortir les orteils !


On fait totale abstraction du léger vent glacial qui persiste et de la température digne d’un mois de novembre passé 18h (pfff des détails)... le soleil est là donc c’est l’été. Point barre.

C’est donc le signal du come-back des siestes à la plage, des premiers barbecues et tout ça à caser si possible sur un long week-end, et ça tombe bien, mai et ses ponts seront bientôt là alors feu patate !

Alors pourquoi le van au printemps c’est bien ?

C’est le début de la meilleure saison, au printemps on a les avantages de l’été et on garde quand même encore un peu ceux de l’hiver… c'est la saison où on commence à re-voyager léger même si on ne range pas encore le gros duvet d’hiver. C'est le combo idéal : une salade le midi, une soupe le soir, se chauffer la peau au soleil avec encore nos bottes moumoute aux pieds façon Pamela.

Tu peux encore être tout seul sur les spots… pas de risque de voir arriver un voisin collant comme du papier mouches il y a de la place partout ! Sur pas mal de spots les barrières hautes ne sont pas encore remises en place, pas plus que les zones baignade. ET last but not least c'est aussi la réouverture de la plupart des restaus de plage en Bretagne... tu vas l'avoir ta complète tomate les yeux dans les yeux avec l'océan et la terrasse n'est même pas pleine !

La nature se réveille : les couleurs des arbustes en floraison, les insectes, les odeurs… dans tes oreilles en background tu as le sacre du printemps de Stravinsky, tu as les narines qui coulent et les yeux qui piquent (si tu es allergique) mais bon sang qu’est ce que c’est bon !

Ça fait un bien fou au moral à la sortie de l’hiver. Sortir en van au printemps c’est être déjà en vacances et question ratio sur l’échelle du retour sur investissement : 3 jours en van ça dépayse autant que 15 jours en paréo à l’hôtel patatas del mar, sans les odeurs de friture et sans y laisser la moitié de ton salaire annuel.

On relance la machine. Après les soirées raclette-tartiflette qui ont rythmé notre hiver (si si je sais c’est chez tout le monde pareil inutile de nier) un petit week-end en van c’est aussi l’occasion parfaite de se faire une petite détox corporelle. On marche, on respire, on se met à l'eau que ce soit en marche aquatique, longe côte ou petite session à la cool... c'est vivifiant !

En résumé, après un week-end en van au printemps, tu seras d’attaque pour finir ton année, ton moral sera regonflé à bloc, tu auras pris la petite dose d’aventure, de liberté et de nature qui te permettra d’attendre patiemment tes vacances d’été sans grogner. Tu auras du pollen plein les narines et les yeux remplis de rayons de soleil, tu seras un bonheur pour tes collègues et tes amis, comme un sage Vendredi de retour de la vie sauvage.


PS : pour illustrer ce post nous avons utilisé de vraies photos de sorties en van ;) prises dans le Finistère entre Douarnenez et Audierne entre le 24 et le 28 mars ! Et on aurait même pu vous mettre Février c'était vraiment pas mal non plus mais c'était pas le printemps !

#vanlife #vanlovers #vacances #spring #printemps #weekends #pontsdumoisdemai #bretagne #finistère

53 vues