Cuisine en van : les 10 règles d'or de la popote !


Ta popote et ton gaz c'est ta vie !

Ce qui pourrait à première vue s’apparenter à une leçon de kung fu acrobatique en milieu confiné va devenir ta planche de survie tout temps, toutes conditions… écoute !

Ta popote et ton gaz c’est ta vie, tu as une casserole et une poêle taille dinette de tes 8 ans et c’est tout… et tu vas tout faire avec alors voici les secrets de la cuisine en van.


#1 Ta popote point ne débordera (… ou l’important c’est la dose)


Inutile d’essayer de préparer un banquet de fin de vendanges. En van on cuisine des doses réduites. Tu peux essayer de faire plus mais inévitablement ça collera au fond et quand tu touilleras ça tombera à côté.


#2 Le régime pâtes-riz-patates tu oublieras


Sois créatif ! parce que ce qui pourrait sembler une bonne idée à première vue (ton stock de paquets de pâtes) reviendra avec toi à ton point de départ et ce serait les emporter juste pour leur faire prendre l’air. Tu peux nous croire sur parole !


#3 À la vaisselle tu penseras


On vous a déjà parlé de la vaisselle ? Je crois que oui. Quand vous cuisinez en van pensez évacuation et nettoyage… vous verrez vous passerez vite de la sauce tomate à la sauce soja et du fromage qui colle (brûle) à une salade verte… je sais aucun rapport mais vous verrez ça le fait !


#4 Un mini barbecue tu adopteras


On ne l’échangerait pour rien au monde… le mini barbecue extra plat au charbon de bois c’est l’accessoire ultime pour la cuisine en van. On y fait toutes les viandes, les poissons, les chamallows grillés… et on peut l’utiliser comme brasero pour se réchauffer.


#5 Le temps de cuisson tu surveilleras


Pour économiser ton gaz oublies les gigots de 7 heures ! Place aux aliments qui cuisent vite ou peuvent se manger croquants.


#6 Tes tartines tu toasteras


Ce n’est pas parce qu’on vit en van qu’on doit se priver de bon café et de tartines grillées… pour le bon café on a choisi de s’équiper d’une cafetière italienne qui permet de faire du vrai café, et pour les tartines on a choisi le grille-pain gaz des grands-mères : efficace et extra-plat. Vous verrez les yeux d’envie de vos voisins de spot le matin au réveil !!!!


#7 Des collations tu prendras


Au grand air on se dépense plus vite et en van la vie est vraiment rythmée différemment. Alors pour ne pas tomber dans le piège de la popote qui déborde (voir plus haut) parce qu’on meurt de faim à la fin de la journée, on se fait des petits snacks de fruits, graines, salades, pain beurre… tout au long de la journée.


#8 Même dans le noir ça marchera


Mais on va au plus simple ! Une fois la nuit tombée il faut être réaliste, à moins de transporter une lampe de chantier on n’y voit rien (même en frontale, cf prochain article sur le kit du parfait vanlifer). Donc on oublie les longs épluchages et les tâches de précision.


#9 Du micro-ondes tu te passeras


On n’en a pas à la maison, donc ne pas en avoir en van ne nous manque pas. Par contre pour ceux qui fonctionnent avec il faudra un temps d’adaptation. Du coup pas de restes à réchauffer (cf commandement n°1), pas d’achat de plats tous prêts et pour les petits on chauffe le lait du Benco à la casserole !


#10 Au plus simple tu iras


Eh oui ! Parce que tu auras la flemme, qu’il fera trop nuit, trop froid ou que tu n’auras pas le temps de t’arrêter, il faudra faire simple. Quand on est sur la route je prépare des wraps sur mes genoux ! Une tranche de fromage, du jambon et du chorizo ou du fromage frais et de la truite fumée, un peu de salade ou de pousses d’épinard… c’est facile, sain et pratique !


Itadakimas !

... et si après ça tu rames encore on te donnera nos meilleures recettes !